Guide complet pour devenir artiste peintre

Contrairement aux idées reçues, l’artiste peintre est un métier à part entière. Pour l’exercer en toute légalité, un diplôme est souvent exigé. Néanmoins, être autodidacte peut suffire. Si vous avez toujours rêvé de devenir peintre, voici ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

Que fait réellement un artiste peintre ?

Comparé aux autres métiers, l’artiste peintre est une personne qui fait de sa passion un métier. Il utilise ses compétences innées et son imagination débordante pour gagner de l’argent. Il peint des œuvres authentiques qui se basent sur des faits réels ou selon ses imaginations. Qu’il soit professionnel ou amateur, il utilise divers supports pour réaliser ses peintures : toile, tissu, bois, fresque murale, porcelaine, etc.

De nos jours, la majorité des artistes peintres sont des amateurs. Toutefois, toutes les personnes qui veulent s’y lancer peuvent se former auprès d’une école de beaux-arts en vue de connaître des techniques efficaces pour travailler.

Les formations à suivre

Pour devenir artiste-peintre, il n’existe aucune formation spécifique. Tout le monde peut exercer ce métier sans diplôme. Néanmoins, de nombreuses écoles d’art (publiques et privées), de beaux-arts et d’arts décoratifs proposent des parcours entiers et des formations pour travailler comme peintre professionnel. À la fin du cursus, une attestation de culture artistique sera délivrée :

– Diplôme des métiers d’art (Bac+2) ;
– Bachelor Art ;
– Licence Art (Bac+3) ;
– Master Art (Bac+5) ;
– MBA Art (Bac+6).

De nombreux parcours délivrent des diplômes :

– Histoire de l’art ;
– Analyse d’œuvre ;
– Commerce artistique ;
– Étude des arts plastiques ;
– Pratiques artistiques ;
– Marché de l’art ;
– Veille sur les tendances artistiques, etc.

Toutes ces formations sont réalisées dans les écoles d’art comme ENSAD, Beaux Arts, etc. Certaines universités proposent aussi des formations accessibles sur concours.
Vous découvrirez sur ce site les avantages de choisir une école d’art.

Pour information : plus vous obtenez un diplôme élevé, plus vous pouvez vous lancer facilement sur le marché de l’art.

Les qualités requises

Pour être artiste peintre, être en possession d’une certification est le minimum. Il existe des compétences et des qualités à avoir.

– Créativité

Pour peindre des tableaux uniques, il faut avoir un sens de la créativité et mettre en œuvre son imagination. Il va sans dire que cela ne s’apprend pas. Les artistes peintres ont des dons innés en dessin, en graphisme ou en coloriage.

– Logique

Contrairement à ce que l’on pense, la peinture demande une certaine logique. Les couleurs utilisées doivent se marier parfaitement pour donner du sens.

– Patience

C’est une compétence indispensable pour tout artiste peintre. En effet, l’art est un secteur en constante évolution. Il est souvent difficile de se faire une place. L’artiste doit être patient. Il est aussi dans l’obligation de développer ses techniques afin d’être bien reconnu.

– La reconnaissance

Comme tout autre métier, un artiste peintre doit être visible. Il doit faire reconnaître ses talents et ses œuvres. Dès lors, il convient d’être doué en communication pour gagner en notoriété.

Les débouchés

Pour réaliser le métier d’artiste peintre, il faut être reconnu légalement. Ainsi, vous devez déclarer socialement le travail auprès de la Maison des Artistes (MDA). Vous obtiendrez une inscription et un numéro d’ordre. Avec ce dernier, vous pouvez inscrire tous vos documents officiels.

Notez que chaque année, vous devez déclarer votre activité auprès de la MDA.

Pour information : un statut d’Artiste MDA est considéré comme assujetti dans le cas où le chiffre d’affaires serait inférieur à 900 Smic horaire. Les artistes sous ce statut ne bénéficient pas d’une couverture sociale, mais d’une CMU. Pour ceux qui sont affilés, les artistes ayant pour chiffre d’affaires de plus de 900 Smic/heure, ils bénéficient d’une couverture sociale (vieillesse, maladie, etc.). Ainsi, ils doivent verser des cotisations auprès de la MDA et à l’IRCEC (seulement s’ils n’exercent pas d’autres activités professionnelles).

Une fois toutes ces démarches administratives effectuées, l’artiste peintre peut entamer son travail. Pour tout débutant, il est conseillé de vendre son premier tableau avec facture. Cette dernière doit constituer les informations suivantes :

– Nom du peintre ;
– Son adresse ;
– La mention SIREN/SIRET ;
– Le numéro d’ordre MDA ;
– Le nom de l’acquéreur et son adresse ;
– Le descriptif de l’œuvre ;
– Le coût du tableau et les frais de livraison ;
– La TVA.

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.